Irenees
un site de ressources pour la paix

Irénées.net est un site de ressources documentaires destiné à favoriser l’échange de connaissances et de savoir faire au service de la construction d’un art de la paix.
Ce site est porté par l’association
Modus Operandi


En librairie et en téléchargement

Un monde en paix du Général Jean Cot

Aux Éditions Charles Léopold Mayer (ECLM)

Print

Fiche de document Dossier : Résistances civiles de masse

Jean Marichez, mars 2006

La guerre par actions civiles – Identité d’une stratégie de défense - par J. Marichez et X. Olagne

Comment éviter des guerres en utilisant des voies raisonnables de résolution des conflits ? Des voies non violentes ont fait la preuve de leur efficacité au cours du XXème siècle, des chercheurs les ont étudiées. Ce livre explique et propose des pistes pratiques pour progresser.

Mots clefs : Résistance civile et pacifique à la guerre | Résolution non violente des conflits | Organisations citoyennes et leaders pour la paix | Société Civile Locale | Autorité politique | Gérer des conflits | Agir pour empêcher une guerre | Rechercher la paix. Agir pour la paix dans une situation de guerre. | Résister pacifiquement à la guerre

Réf. : La guerre par actions civiles – Identité d’une stratégie de défense, de J. Marichez et X. Olagne, Edité par la Fondation pour les Etudes de Défense, 1998, Paris. 174 pages., Diffusé par La Documentation Française, 29 quai Voltaire, 75007 Paris

Langues : français

Type de document :  Ouvrage

L’objectif des auteurs est multiple :

  • S’adresser aux pouvoirs publics, intellectuels, médias, pour leur montrer l’évolution des conflits actuels vers des formes nouvelles qui engagent les populations civiles et permettent une meilleure résolution avec des résultats plus pérennes ;

  • Expliquer la nature de ces processus de résolution dans le cadre plus large des évolutions humaines ;

  • Montrer l’évolution historique ayant permis cette évolution à partir de grands points de repères et tirer les enseignements de l’Histoire ;

  • Clarifier les concepts et le vocabulaire tout en précisant peu à peu l’identité des processus d’action non violente, de résistance civile, de défense civile, de stratégie civile de défense, etc.

Viennent ensuite les apports spécifiques du livre qui sont aussi des apports majeurs sur le plan stratégique :

  • Découvrir les verrous qui empêchent encore ces processus d’être compris et mis en œuvre par les responsables de la force publique alors qu’ils fonctionnent sur le terrain ;

  • Révéler les conditions de base qui permettent à ces processus de fonctionner et par là-même de faire sauter les verrous évoqués ci-dessus ;

  • Définir les situations et les menaces qui relèvent de ces processus ;

  • Approfondir encore la compréhension des mécanismes et ce qui leur permet de fonctionner, en particulier la stratégie et le haut niveau de préparation. D’où les notions de guerre par actions civiles ou guerre non violente qui éclairent ces sujets à un niveau supérieur : elles nous obligent à comprendre que ces processus doivent être préparés et organisés avec autant d’intelligence, de précautions et de qualité de travail qu’une guerre ;

  • Rendre ces processus plus efficaces.

La dernière partie du livre s’attache à montrer

  • Comment communiquer sur ces processus pour en faciliter le développement ;

  • En quoi la recherche est une voie nécessaire, comment l’orienter et quelles formes spécifiques elle doit revêtir ;

  • Dans quel esprit peut-on progresser, pourquoi cela est important et urgent.

Commentaire

Bien qu’écrit avant l’explosion des résistances civiles des années 2000, ce livre est toujours d’actualité. En même temps qu’une clarification fondamentale des concepts, il constitue un appel pressant aux pouvoirs publics français et européens pour qu’ils donnent à cette stratégie la place qu’elle mérite dans les études de la défense nationale et des conflits internationaux. Il est possible d’éviter des guerres à partir d’un approfondissement de ces stratégies.

Depuis l’an 2000, les Américains s’y sont engagés à fond mais dans le cas particulier des pays qui veulent se libérer d’une dictature. C’est déjà une avancée. Nous l’évoquons dans ce dossier à la fiche de défi « Le soutien américain aux résistances civiles récentes ».