Irenees
un sitio web de recursos para la paz

Irenees.net es un sitio de recursos para la paz elaborado para promover el intercambio de conocimientos y experiencias para la construcción de un arte de la paz.
Este sitio web está coordinado por la asociación
Modus Operandi


Print
Américas Asia Europa Oceanía Africa Américas

Las fichas más recientes:

  • Propositions de Glissant pour re-prenser le monde 2/2

    Echange avec Kenjah Ali Babar

  • Une écoute dans le noir du documentaire sonore « Les mots des autres »

    Expérimenter le travail en atelier pour questionner les usages violents des mots 4/4

    Séréna NAUDIN, Karine Gatelier

  • Drawing on the move: Atelier participatif

    Animé par Morgane Dujmovic et Mathilde Schimke Jeudi 8 février : 12-14h et Vendredi 10-12h Les 3 halls de l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine ont présenté l’exposition de 25 planches A3 issues des ateliers créatifs conduits au cours de l’été 2017 dans la vallée de la Roya, à la frontière franco-italienne, sur la propriété de Cédric Hérou qui a l’époque accueillait une soixantaine de personnes.

    Grenoble

  • Voyage du film Une autre Montagne à travers la France et un peu plus

    Réalisation du film et textes: Noemi Aubry , Anouck Mangeat Cartographie Morgane Cohen Le film Baska bir dağ - Une autre montage a été projeté dans le cadre des Rencontres. Cette carte est une superposition de plusieurs cartes, celle de la France, celle de la Turquie. C’est une invitation à suivre le voyage du film à travers les lieux où il a était projeté entre 2017 et 2018. Cette carte fait référence à une scène du film, celle où Ergül dessine le parcours de sa vie à travers la Turquie. Nos corps voyagent, se déplacent, et nos histoires également, ici c’est le film qui nous permet de voyager.

    Morgane COHEN, Grenoble

  • SAVOIRS AU SERVICE DE L’ACTION #2

    Coline Cellier et Corentin Thermes Entre autonomie locale des producteurs de savoirs non universitaires et responsabilité sociale des universités, cet article présente à travers deux études un travail sur la production de savoirs au service de l’action. La première partie sera consacrée à la production de savoirs par les paysan-ne-s au sein d’un système de connaissance très hiérarchisé. Nous aborderons comment ce processus amène à la construction de l’autonomie par et pour ces paysan-ne-s dans les territoires. La seconde partie portera quant à elle sur le rôle de l’université envers la société et questionnera l’engagement des universitaires vis-à-vis de la société civile et les méthodes de recherches en sciences humaines et sociales.

    Grenoble

  • PRODUIRE DES SAVOIRS EN SITUATION D’URGENCE DE LA TURQUIE À GRENOBLE

    Z. Gizem Sayın, Çağla Aykaç, Cristina Del Biaggio et Claske Dijkema Ce texte transmet des perspectives qui ont été développées collectivement par des femmes universitaires de différentes disciplines engagées socialement et politiquement en Turquie, en Suisse et en France, et qui se sont rencontrées en janvier 2018 à Grenoble dans le laboratoire de sciences sociale, Pacte. Deux ans plus tôt, en janvier 2016, quatre des universitaires présentes (Çağla, Gizem et aussi Ayşe Dayı et Aslı Takanay) avaient signé la pétition des Universitaires pour la Paix en Turquie, deux d’entre elles avaient quitté le pays car licenciées de leurs emplois, les deux autres habitaient et travaillaient encore en Turquie. Au cours de ces deux dernières années, comme nous en discutons dans ce texte, la situation des universitiares signataires de la Paix ne cesse de se détériorer en Turquie comme en dehors, dans un contexte où toute opposition politique est criminalisée, les espaces militarisés, les prisons surpeuplées et les morts nombreuses. En parallèle, au cours de ces deux années, les universitaires Grenoblois ont eu à se confronter aux conséquences et à la réalité des attaques sur les universités en France, avec les occupations et la présence policière au sein des universités en 2018, en lien avec la néolibéralisation des universités européennes.

  • EXPOSITION « IMAGES ET COLONIES »

    à l’Institut d’Urbanisme et de Géogra-phie Alpine (Vigny-Musset) et à la Maison des Habitants du Patio (Villeneuve) Jouda Bardi et Coline Cellier

    Grenoble

  • Propositions de Glissant pour re-prenser le monde 1/2

    Echange avec Kenjah Ali Babar Réalisé par Claske Dijkema et Morgane Cohen

    Ali Babar Kenjah, Claske DIJKEMA, Morgane COHEN, Grenoble

  • La Tunisie, une société fragile face à la persistance de la menace de l’extrémisme violent

    Une menace multidimensionnelle à la cohésion sociale dans un contexte de consolidation des acquis démocratiques

    Thibaut GIRAULT, Grenoble

  • Edouard Glissant : Des outils pour repenser l’identité

    Ali Babar Kenjah, Grenoble, enero 2018

  • Frantz Fanon : Repenser les catégories raciales et le fonctionnement du racisme

    Ne pas s’enfermer dans les catégories « blancs et noirs »

    Ali Babar Kenjah, Grenoble, enero 2018

  • Aimé Césaire pour une pensée anti-coloniale autonome et contre l’indépendance étatique des Antilles

    « Le problème du prolétariat et le problème colonial rendent l’Europe moralement et spirituellement indéfendable. »

    Ali Babar Kenjah, Grenoble, enero 2018

  • Repenser le monde avec Césaire, Fanon et Glissant

    Des propositions qui ont une visée décoloniale.

    Ali Babar Kenjah, Grenoble, enero 2018

  • Immigration, racisme et droits des femmes: les héritages de la colonisation

    Une anti-dote intellectuel contre l’idée reçue que le sexisme est l’apanage des quartiers populaires ou des populations descendantes des sociétés ex-colonisées.

    Grenoble, diciembre 2017

  • Cameroun : Une approche critique de la notion de l’ethnie à partir de Baba Simon 1/3

    Le parcours de Baba Simon comme réponse critique à une lecture ethnique du fait social. Par la trajectoire et l’action de Baba Simon dans la région de l’Extrême-nord, on pourrait interroger la pertinence de ces catégories floues et ambiguës comme celles d’«autochtones» et d’«allochtones» qui figurent dans la Constitution du Cameroun.

    Herrick MOUAFO DJONTU, Grenoble, junio 2018

  • Réseau TRACES

    Un réseau pionnier constitué au tournant des années 1990-2000 qui met en lien interventions et réflexions autour de la mémoire et de l’histoire des migrations dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

    Grenoble, julio 2018